Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Publié par Beah

DSC09817

 

Le pommier doit être l'arbre fruitier dont la culture réussit le mieux au Québec, car on en voit partout, et nombreux sont les vergers à cette saison où l'on peut aller soi-même cueillir les fruits, dans une infinité de variétés. Curieusement, la culture des poires est nettement moins répandue, alors que les deux arbres me paraissent similaires, mais je ne m'y connais pas spécialement, peut-être que quelqu'un pourra m'expliquer ça.

 

Ingrédients :

  • 2 pâtes à tarte du commerce déjà roulées
  • 5 grosses pommes (j'ai mélangé les variétés)
  • 2 cs de poudre d'amande
  • 1 poignée de canneberges séchées
  • 4 cs de crème fraîche
  • 2 cs de cassonnade mélangée à une pincée de cannelle

Préparation :

Préchauffer le four à 180°C (350°F). Mettre une pâte au fond d'un moule à tarte. La piquer à la fourchette. Saupoudrer de poudre d'amande et de canneberges.

Peler, évider les pommes et les trancher finement (au robot pour moi). Les arroser d'un filet de jus de citron pour éviter qu'elles s'oxydent à l'air.

Les tasser sur le fond de tarte et ajouter le sucre/la cannelle et enfin la crème. Recouvrir avec le second disque de pâte. Souder les deux ronds de pâte en mouillant les doigts pour qu'ils adhèrent l'un à l'autre. Tracer des entailles sur le dessus pour laisser échapper la vapeur en cours de cuisson, puis cuire environ 40 min.

Déguster tiède, avec une boule de glace à la vanille.

 

DSC09810

 

P.S. : des gentils commentaires m'ont fait réaliser que mon titre de "tourte aux pommes" pouvait prêter à confusion, car si en France une tourte est une tarte entourée de pâte en dessous et au-dessus, quel que soit son contenu, au Québec, elle désigne la même chose, mais à la viande. Voici un extrait qui montre bien que le terme pouvait désigner les deux à l'origine.

« D'après le Dictionnaire historique de la langue française (Dictionnaire Robert), le mot tourte est issu du bas latin signifiant sorte de pain rond auquel remontent aussi l’italien et l’espagnol tortaTourte est passé de la boulangerie à la pâtisserie, et se dit couramment (vers 1393) d’une pâtisserie ronde fourrée de viande ou de poisson et d’une tarte couverte fourrée aux fruits ou à la confiture (1680). »

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

joye 08/10/2010 14:51



Ouh, yum, je salive sur mon clavier !


Excellente tourte (à la viande) à Québec chez Nos Ancêtres (???), resto un peu touristique mais bon tout de même. Yum, yum, yum.



Beah 08/10/2010 21:26



Oui le nom du restau à Québec me dit quelque chose, mais je n'y suis jamais allée.



Shandara 08/10/2010 12:03



Ici la tourte c'est une tarte à la viande... après vérification, c'est bien ce que dit Wikipédia aussi!



Beah 08/10/2010 14:38



Je comprends mieux pourquoi Louise me posait la question et après vérification il semble que le mot avait les deux sens au départ, puis a gardé un sens en France et un autre au Québec (j'ai
rajouté une modif dans l'article). Un peu comme "pâté" et "terrine" qui ne désignent pas tout à fait les mêmes choses ici et en France, même si on voit bien qu'à l'origine c'était pareil. Merci à
toutes les deux d'avoir pointé ça.



axoulle 08/10/2010 09:50



mon petit frere adorerais ta recette bravo



Beah 08/10/2010 14:34



Merci!



louise 08/10/2010 04:14



Dis-moi, est-ce que "tarte" et "tourte" sont la même chose?



Beah 08/10/2010 04:54



Pour moi "tarte" c'est quand la pâte est en dessous et "tourte" lorsqu'il y a de la pâte en dessous et au-dessus, mais à vérifier.



Shandara 08/10/2010 00:21



Ta tarte m'a l'air délicieuse! J'en ai fait cette année, avec une couche de compote au fond... miam.


Pour les poires, je crois qu'elles ont besoin de plus de soleil et de chaleur qu'on peut en trouver au Québec... celles qu'on cueuille ici sont plus dures et moins goûteuse. Faudrait vérifier



Beah 08/10/2010 04:53



J'aimerais bien en avoir le cœur net pour les poires car à première vue il n'y a rien qui ressemble plus à un pommier qu'un poirier! Du coup je ne mange presque plus jamais de poires car j'en
trouve rarement des bonnes à l'épicerie, bien qu'elles aient généralement bel aspect.